Habitat durable
maisons écologiques

Booster sa rénovation avec le Coup de Pouce Chauffage

Pour aider les Français dans leurs projets de rénovation notamment en ce qui concerne le chauffage et l’isolation afin d’opter pour des équipements plus économiques et écologiques, le ministère de la transition écologique et solidaire propose ce que l’on appelle le « Coup de Pouce Chauffage ». Cette aide sous la forme de prime s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux copropriétaires et peut être sollicitée jusqu’à 31 décembre 2021 à certaines conditions.

Le « Coup de Pouce Chauffage », c’est quoi ?

Que l’on souhaite installer un poêle à granulés, une pompe à chaleur air/eau, ou encore isoler ses combles, ses travaux pourront être encouragés par une aide financière de l’État appelée le « Coup de Pouce Chauffage ». En effet, cette aide a été créée au début de l’année 2019 pour encourager les Français à réaliser des travaux d’isolation ou à opter pour des installations de chauffage plus économiques et écologiques. Divers travaux peuvent donc faire l’objet d’une demande de « Coup de Pouce Chauffage » qui sera variable en fonction des travaux à effectuer, mais aussi des revenus du ménage. Cette aide s’adresse aux propriétaires, mais aussi aux copropriétaires (plus d’informations sur les aides proposées par l’État afin de réaliser des travaux sur le blog Nidouillet).

Le « Coup de Pouce Chauffage » pour les propriétaires

Le « Coup de Pouce Chauffage » s’adresse à l’ensemble des ménages et c’est le revenu de ces derniers qui permettra de calculer le montant de la prime attribuée. Pour bénéficier de ce coup de pouce, le plafond de revenus en Île-De-France à ne pas dépasser sera de 25 068€ pour une personne, 36 792€ pour deux personnes, 44 188€ pour trois personnes, 51 597€ pour quatre personnes, 59 026€ pour cinq personnes et il faudra ensuite compter 7 422€ de plus par personne supplémentaire. Dans les autres régions, le plafond de revenus à ne pas dépasser pour bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage » sera de 19 074€ pour une personne, 27 896€ pour deux personnes, 33 547€ pour trois personnes, 39 192€ pour quatre personnes, 44 860€ pour cinq personnes, puis 5 651€ par personne supplémentaire. Le montant de la prime prendra donc en compte le revenu du ménage qui en fera la demande, mais aussi les travaux qui seront à réaliser. Dans tous les cas, ces derniers devront être effectués par un professionnel RGE (Reconnus Garant de l'Environnement). Pour bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage », différents renseignements et une aide pour accompagner sa demande sont proposés sur le site FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) qui est un service public dédié à l’accompagnement pour la réalisation de travaux de rénovation. Il sera alors possible de profiter de conseils pour savoir si son projet répond aux conditions du « Coup de Pouce Chauffage ».

Le « Coup de Pouce Chauffage » pour les copropriétaires

Les copropriétaires pourront aussi bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage ». En effet, selon l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, 59% des logements en copropriété ont été construit avant 1975. Les travaux dédiés à la réalisation d’économies d’énergie sont donc nombreux à être conseillés sur ces logements, mais il peut être complexe de mettre en place des travaux au sein d’une copropriété. En effet, c’est lors des Assemblées Générales de copropriétés que se prennent les décisions et elles nécessitent bien souvent l’accord de l’ensemble des copropriétaires ou de la majorité. Effectuer des travaux au sein d’une copropriété peut donc demander du temps. Le « Coup de Pouce Chauffage » pour les copropriétaires nécessite que les travaux soient commencés avant le 31 décembre 2021 et terminés avant le 31 décembre 2024. Certaines conditions devront aussi être respectées comme le fait que la conversion doit s’effectuer vers le raccordement à un réseau de chaleur. La baisse de la consommation énergétique devra alors être d’au moins 45% pour bénéficier de 500€ par MWh économisé. Si le raccordement à un réseau de chaleur n’est pas possible, le gestionnaire du réseau de chaleur devra justifier «de l’impossibilité technique ou économique du raccordement». Le raccordement se fera alors vers une autre source d’énergie et la baisse de consommation devra alors être d’au moins 55% pour bénéficier de 500€ par MWh économisé. L’installation d’équipements de production de chaleur utilisant au moins 40% d’énergie renouvelable ou de récupération pourra faire l’objet d’une prime de 400€ par MWh économisé. Les copropriétés peuvent donc elles aussi bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage » à condition de respecter les différentes conditions, les délais, et bien sûr de faire appel à un professionnel RGE pour réaliser les travaux. Pour obtenir plus de renseignements, le site FAIRE, proposé par le Service Public, a pour objectif de guider les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique.

 

|Contact |Reproduction interdite : Habitat-durable .com - Copyright & Mentions légales